mercredi 18 décembre 2019

Curiosity shop

Curiosity shop,

Valero & Martin,
Ed.Glénat, 2011


Mot de l'éditeur :

Barcelone, 1913. La jeune Max Prado rentre de sa pension en Belgique pour assister à l’enterrement de son père, riche industriel du textile mort dans des circonstances restées mystérieuses.Dans la vieille maison de famille, elle découvre des objets laissés par son père à son attention : le roman de Dickens Old Curiosity Shop, une clé et une lettre envoyée de Madrid contenant un cryptogramme.Pour fuir un mariage forcé, Max s'enfuit à Madrid, bien décidée à comprendre l'utilité des objets dont elle a hérité. Là-bas, elle découvre une boutique étrange : le "Curiosity Shop", dont la porte s'ouvre avec sa clé ! Cette boutique, tenue par une vieille juive sur laquelle plane une légende d'immortalité, recèle bien des secrets, pour lesquels certains seraient prêts à mourir et d'autres à tuer. Max, surnommée Curiosity par sa mère, a bien l’intention de découvrir ces secrets…Lors de ses aventures extraordinaires et sous le regard des hommes qu'elle rencontrera, l'impétueuse adolescente va devenir une audacieuse jeune femme. Son destin suivra les remous d’un XXe siècle agité. Découvrez vite cette nouvelle série virtuose de deux auteures espagnoles, la dessinatrice de Talisman et la scénariste de Sorcelleries, série dessinée par Juanjo Guarnido ! 


Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

J'ai emprunté cette BD par hasard, histoire d'avoir quelque chose à me mettre sous la dent, voyez le genre ?

mardi 17 décembre 2019

Le curieux Noël de Mrs Ellison

Le curieux Noël de Mrs Ellison,

Anne Perry,
Ed.10/18, 2019


Mot de l'éditeur :
Dans l'Angleterre victorienne, l'épais manteau de neige qui recouvre les petits villages à Noël ne parvient pas toujours à étouffer les échos de scandales et de meurtres passés... La grand-mère de Charlotte Pitt, Mariah Ellison, se retrouve à enquêter sur un crime du passé : l'esprit d'investigation est un don de famille !


Dealer : Reçu lors du Swap de Noël


Ma lecture :

Je ne connaissais que de nom l'auteur des polars historiques, Anne Perry. Ce Swap m'a donné l'occasion de la découvrir.

jeudi 12 décembre 2019

Tatiana et Alexandre

Tatiana et Alexandre,

Le roman d'un amour retrouvé,
Paullina Simons,
Ed. Robert Laffont, 2004
Ed. France Loisirs, 2004


Mot de l'éditeur :


New York, 1943. Tatiana débarque de sa Russie natale, brisée par la guerre qui lui a arraché Alexandre, le père de son fils et l'homme de sa vie. Sans le petit Anthony, Tatiana n'aurait sans doute pas survécu à l'annonce de la mort d'Alexandre. Pour leur enfant, elle décide de se battre et d'entreprendre ce voyage vers une liberté sans bonheur. Et puis, dans le secret de son cœur subsiste le fol espoir qu'un jour, quelque part, elle retrouvera Alexandre. Alors quand elle apprend qu'il est toujours en vie, croupissant dans un camp soviétique, la jeune femme n'a plus qu'un but : sauver son amour. Même si, pour y parvenir, il faut laisser Anthony à New York et retourner se jeter dans la gueule du loup...



Dealer : Bibliothèque de Sibiril


Ma lecture :


Il y a environ deux ans, j’avais lu le roman Tatiana. Une histoire d’amour sous fond de Seconde guerre mondiale et de Russie. Une romance pleinement ancrée dans l’Histoire, façon Bicyclette bleue, voyez ?

jeudi 5 décembre 2019

Le triomphe des ténèbres

Le triomphe des ténèbres

Saga Soleil Noir,
Giacometti & Ravenne,
Ed. JC Lattès, 2018


Mot de l'éditeur :

1938. Dans une Europe au bord de l'abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés a travers le monde. Ils cherchent des trésors aux pouvoirs obscurs destines a établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maitre, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l'Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique.
De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé ? A Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre les ténèbres. Ce livre est le premier tome d'une saga ou l'histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d'exception : Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l'héritière des Cathares...



Dealer : Reçu lors du Swap d'Automne


Ma lecture :

Un roman ésotérique qui  convoque nazis et archéologie pour une nouvelle approche de l'Histoire ? Je dis oui !

mercredi 4 décembre 2019

Monstres et mystères

Les cousins Karlsson,

T.4 : Monstres et mystères,
Katarina Mazetti,
Ed. Thierry Magnier, 2014


Mot de l'éditeur :

Vacances de la Toussaint, les quatre cousins se retrouvent  sur l'île aux Grèbes, des lumières étranges clignotent dans le phare abandonné, des bateaux abordent l'île la nuit, mais que se passe-t-il donc sur l'île pas si tranquille ?


Dealer : Bibliothèque de Sibiril


Ma lecture : 

Les cousins Karlsson est une série pour enfants écrite par la suédoise Katarina Mazetti. Vous avez peut-être lu Le mec de la tombe d'à côté ? Et bien c'est elle !

mercredi 27 novembre 2019

Le labyrinthe des oubliés

Le labyrinthe des oubliés,

Escape Game,
Clémence Gueidan, Guillaume Natas, Florent Steiner,
Ed. Mango, 2018


Mot de l'éditeur :

Saurez-vous vous évader de cette aventure ? Un labyrinthe, une multitude de chemins possibles, et aucune idée de la manière dont vous êtes arrivé là, ni de qui vous a enfermé dans cet enfer... Parcourez ce puzzle dans fin dans cette aventure où vous devrez observer, manipuler et résoudre des casse-tête comme dans un vrai escape game ! Grâce à ces énigmes (alphabet crypté, labyrinthe, déduction logique, etc.), vous avancerez dans l'enquête et dans le livre, pour trouver la solution en 60 minutes max !


Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon

Notre expérience :

Je n'ai jamais eu l'occasion de jouer à un escape game, pourtant, le concept m'attire beaucoup.
L'an dernier, je me suis frottée aux escape books, mais l'essai n'a pas été concluant...

lundi 25 novembre 2019

La vie a plus d'imagination que nous

La vie a plus d'imagination que nous,

Clarisse Sabard,
Ed. Charleston, 2019


Mot de l'éditeur :

Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoute une nouvelle fois les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n'imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme ! Cette fois, c'est son père qui fait des siennes : une semaine avant Noël, la voilà forcée d'aller le chercher à l'hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot... Qu'est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ? Et comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l'a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes... Cette année encore, les vacances ne s'annoncent pas de tout repos. Heureusement qu'il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme ! 


Dealer : SP Charleston ❆


Ma lecture :

La sortie d'un roman de Clarisse Sabard est toujours un événement rempli de promesses. Depuis Les lettres de Rose, je suis une inconditionnelle !

mercredi 20 novembre 2019

Sorcières

Sorcières,

La puissance invaincue des femmes,
Mona Chollet,
Ed. Zones, 2018

Mot de l'éditeur :

Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d'aujourd'hui de figure d'une puissance positive, affranchie de toutes les dominations. Qu'elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l'Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu'il en reste aujourd'hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante –; puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant –; puisque l'époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d'horreur.
Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s'est développé alors tant à l'égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever. 



Ma lecture :

Cela fait quelques mois que je vois traîner cette couverture un peu partout, et j'ai fini par céder à la tentation...

jeudi 14 novembre 2019

Le Paris des merveilles

 Le Paris des merveilles,

T1 : Les enchantements d'Ambremer,
Pierre Pevel,
Ed. Folio SF, 2018
(Ed. Bragelonne, 2015
Ed. Le Pré aux Clercs, 2003)




Mot de l'éditeur :

Occupé à enquêter sur un trafic d'objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n'a d'autre choix que de s'associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien.
Brillant hommage aux feuilletonistes du début du XXe siècle (Maurice Leblanc et son Arsène Lupin, Gaston Leroux et son Rouletabille, entre autres), Les enchantements d'Ambremer est le premier tome du Paris des Merveilles, une trilogie steampunk aussi drôle qu'érudite.



Dealer : Reçu lors d'un Swap de l'Automne


Ma lecture :

Depuis ma lecture de La Lune seule le sait et ma participation au Pumpkin Autumn Challenge, je m'ouvre aux univers fantastiques, dont le Steampunk. Le Paris des merveilles est une délicieuse récidive...

mercredi 13 novembre 2019

L'imagier qui rend heureux

L'imagier qui rend heureux,

Kathie Fagundez, Aki
Ed. Nathan, 2019


Mot de l'éditeur :

Apprendre à être heureux, ça commence tout petit ! 8 doubles pages pour apprécier les petits bonheurs du quotidien : 1. Sais-tu quand tu es heureux ? 2. Ce qui te fait rire : les chatouilles, les bêtises... 3. Ce qui te donne de la fierté : faire de la trottinette.. 4. Ce qui t'émerveille : un arc-en-ciel... 5. Ce qui éveille tes sens : sentir un gâteau ... 6. Ce qui te rend tout-fou : danser, jouer... 7.
Ce qui te calme : prendre un bain, faire un puzzle... 8. Ce qui te réconforte : ton doudou... et l'amour de tes parents.
Un livre partage qui fait du bien et pointe tous les petits bonheurs qu'on ne voit pas toujours, pour les enfants dès 2 ans.


Dealer : SP Nathan :)


Notre lecture :

D'habitude, je poste les petits albums comme les imagiers simplement sur Instagram.
Mais j'ai trouvé l'angle de cet imagier tellement bien pensé, que j'ai voulu le partager un peu mieux avec vous.

mardi 12 novembre 2019

Balade contée



 Pendant les vacances, la veille d'Halloween, nous avons organisé une rencontre autour des contes, des sorcières, des fantômes et des gnomes. J'avais imaginé, comme l'an dernier, une balade contée dans le bois voisin avec des escales frissonnantes où seraient lus des contes. La pluie s'étant incrustée, nous avons pu nous replier dans une salle. Finalement, ce n'était pas plus mal car, j'ai pu recréer, avec divers accessoires glanés dans les chambres des enfants et ma cave un décor plutôt sympa !

❍ Anthony a lu :
Chhht !, de Sally Grindley & Peter Utton
La sorcière dans les airs
, de Julia Donaldson & Axel Scheffler
Ouvre-moi ta porte
, de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

❍ Céline a lu :
Meg and Mog
, de Helen Nicoll & Jean Piénkowski
Cornebidouille
, de Magali Bonniol & Pierre Bertrand

❍ Et Lohan a lu :
Il y a un monstre dans ce livre
, de Tom Fletcher & Greg Abbott


Une vingtaine d'enfants courageux et gourmands ont participé à cette animation. Après ces histoires terrifiantes, un chocolat chaud et des bonbons réconfortaient les cœurs !
Chacun est repart content...et moi aussi ! Je suis contente d'être arrivée à ce résultat !



Rétrospective de l'après-midi...

jeudi 7 novembre 2019

Une cosmologie de monstres

Une cosmologie de monstres,

Shaun Hamill,
Ed. Albin Michel, Imaginaire, 2019


Mot de l'éditeur :

« Dans Une Cosmologie de monstres, Shaun Hamill allie brillamment les univers angoissants de H.P. Lovecraft avec l'histoire contemporaine d'une famille menacée de destruction par des forces surnaturelles. Il réussit son coup, parce que ces braves gens pourraient être nos voisins. L'horreur ne fonctionne que lorsque nous nous attachons aux personnes concernées ; nous nous attachons aux Turner, et leurs cauchemars deviennent les nôtres. La prose de Hamill est sobre, tout simplement belle. Voilà à quoi ressemblerait un roman d'horreur signé John Irving. J'ai adoré ce livre, et je pense qu'il vous plaira aussi. » 
Stephen King

La Famille Turner, de Vandergriff (Texas), se tient sur le seuil d'un monde terrifiant dominé par une cosmologie de monstres.
Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ?

Shaun Hamill est américain. Une Cosmologie de monstres, appelé à devenir une ambitieuse série télévisée, est son premier roman.


Dealer : SP Albin Michel Imaginaire


Ma lecture :

Depuis mon #pumpkinautumnchallenge, je m'intéresse aux romans un peu plus...ou un peu moins... Moins littéraires, moins ordinaires mais plus extraordinaires, plus fantastiques. J'y ai découvert un tiroir rempli de choses surprenantes et pertinentes. Parfois même, l'extraordinaire permet de mieux comprendre l'ordinaire. Voyez ?

mercredi 6 novembre 2019

Youri et Margarine

Youri et Margarine,

Marion Montaigne,
Ed. Globulle, 2019


Mot de l'éditeur :

Tome 1 : Au royaume des animaux, Youri, la souris, et Margarine, l'éléphant, sont colocataires et meilleurs amis. Mais un jour, Margarine reçoit un cadeau : l'une des dernières cacahuètes géantes qui existe sur cette planète... Il en tombe immédiatement amoureux ! L'amitié entre souris et éléphant laisse alors place à la jalousie... Une nuit, la cacahuète se brise malencontreusement... Rien ne réconforte Margarine.
Sauf peut-être cette affiche qui annonce un "Casting de cosmonautes" pour un voyage vers Cacahuétor, la comète à cacahuètes... Intrépides, les amis se lancent dans l'aventure de cette difficile préparation spatiale ! Un histoire déjantée et désopilante en BD, imaginée et illustrée par Marion Montaigne. Humour, amitié, entraînement spatial musclé et cacahuète brisée sont au coeur de cette histoire rocambolesque.



Dealer : Livres in room, Saint-Pol-de-Léon


Notre lecture :

Quand tu vas à la librairie acheter le dernier Tu mourras moins bête de Marion Montaigne, et que ton regard croise celui de Youri et Margarine, BD de Marion Montaigne à destination des enfants, tu en oublies presque la pluie qui drache dehors depuis des jours et des jours !
Youri et Margarine, un éléphant et une souris, deux amis inséparables, se mettent à la conquête de l'espace. Rien que ça ! Gags visuels en pagaille, situations cocasses à la pelle : indéniablement, Marion Montaigne maîtrise l'humour !

mardi 29 octobre 2019

Ici Londres

Ici Londres,

Quand Hitler s'empara du lapin rose, T2
Judith Kerr,
Ed. L'école des loisirs, 1991


Mot de l'éditeur :

Ici Londres est la suite de Quand Hitler s'empara du lapin rose, un classique de la littérature anglaise. Cela fait sept ans qu'Anna et sa famille se sont enfuis à Londres. Mais alors que la ville est assiégée par les bombes du régime nazi, la jeune fille est rattrapée par son statut de réfugiée allemande, et se sent étrangère à nouveau. À ces doutes s'ajoutent des soucis familiaux, notamment l'internement de son frère Max sur l'île de Man et la difficile réception des oeuvres de son père dramaturge. C'est dans ce difficile contexte qu'Anna découvre sa vocation pour le dessin, et tombe amoureuse.
Cette histoire, c'est celle de Judith Kerr. Ici Londres est un roman autobiographique bouleversant, précieux témoignage de l'exil et de l'adolescence en temps de guerre.
Un roman inoubliable à lire à tout âge.



Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

J'avais beaucoup aimé le premier roman autobiographique de Judith Kerr, Quand Hitler s'empara du lapin rose où l'auteur raconte son exil hors de Berlin. Née dans une famille juive en 1923, elle quitte l'Allemagne dès 1933 pour l'Europe de l'ouest. La Suisse puis la France accueille cette famille de réfugiés mais ici encore, ils doivent fuir.
Dans Ici Londres, les voilà rendus en Angleterre...

vendredi 25 octobre 2019

Le chat du rabbin

Le chat du rabbin,

Joann Sfar,
Ed. Dargaud, depuis 2003


Mot de l'éditeur :

Un chat qui pense, c'est déjà étonnant. Alors, un chat qui parle... C'est pourtant ce qui se passe le jour où le félin du rabbin avale tout cru le perroquet de la maison. Mais le plus étonnant, c'est qu'il veut à tout prix faire sa bar-mitsva... Avec Joann Sfar, la philo pointe le bout de son museau dans la bande dessinée. Cet album d'une verve et d'une drôlerie contagieuses plonge le lecteur dans un sentiment d'allégresse jubilatoire. Sfar rend hommage au plaisir de la conversation et aux joies de la dialectique. Son trait spontané est à l'image de ses personnages et de leurs joutes verbales : épris de liberté. Un régal !



Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

Étrangement, je n'avais pas encore lu Le chat du rabbin. J'ai eu le déclic à l'occasion de la sortie du tome 9 il y a quelques jours.

jeudi 24 octobre 2019

Open Bar

Open Bar,

Fabcaro,
Ed. Delcourt, 2019


Mot de l'éditeur :

Que fait un bébé éléphant dans la salade ? Quels sont les ingrédients pour s'assurer un horrible voyage en TGV ? L'Inde ou le Yémen, quel pays visiter pour pouvoir mieux frimer ? On découvre sous un angle inédit, à la sauce Fabcaro, la rentrée littéraire, la rentrée sociale, l'alimentation bio, la radicalisation, tout ce qui fait notre quotidien, qui deviendra bien plus supportable et léger après la lecture du livre.


Dealer : Mediathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

Comme toujours, les BD de Fabcaro sont décalées. Fabcaro parvient à nous montrer des situations ordinaires et quotidiennes sous l'angle de l'humour absurde.
Je ne m'en lasse pas !







mercredi 23 octobre 2019

Dix

Dix,

Marine Carteron,
Ed. Rouergue, 2019

Mot de l'éditeur :

1 manoir sur une île,
3 adultes,
7 adolescents,
10 coupables,
1 vengeance.
Coupés du monde, sans moyen de communication, les candidats vont devoir s'affronter en prime time sur une chaîne nationale. Ils ne le savent pas encore mais le jeu a déjà commencé... et il n'y aura pas de gagnants.


Dealer : Mediathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

Je termine ici mon #pumpkinautumnchallenge. J'y reviendrai dans un prochain article...

lundi 21 octobre 2019

Abimagique

Abimagique,

Lucius Shepard,
Ed. Belial, 2019

Mot de l'éditeur :

« C’est la fille coiffée style Halloween. Coupe Morticia Addams, teinture noir de jais, mèches orangées asymétriques. Elle a vingt-quatre ou vingt-cinq ans. Une femme-enfant, songes-tu, qui dévore des biographies d’empoisonneurs célèbres et s’est affublée des piercings les plus douloureux du marché. De la chair à goth typique. Pourtant, une fois passé les cheveux, les robes vintage, la bague-araignée au ventre de perle, les tatouages sur les mains (un crâne de vampire, un cœur humain) et le maquillage outrancier, tu remarques que son visage est empreint d’une douceur et d’une sensualité maternelles qui semblent trop vulnérables pour participer de ce monde moderne… »

Elle a pour nom Abi — diminutif d’Abimagique. Elle est volupté, sensualité, violence aussi, parfois.  Le monde court à sa perte, elle en est convaincue, mais elle dit avoir le pouvoir de sauver ce qui peut l’être… Elle est impénétrable. Possible qu’elle soit Cybèle, Magna Mater, femme sorcière tellurique. Possible aussi que le temps soit venu ; celui du sacrifice…



Dealer : Dialogues, Brest


Ma lecture :

Je participe à un swap d'Automne, et je voulais trouver un roman peu connu autour de la sorcellerie, de la féminité et du féminisme. En lisant le résumé d'Abimagique, je me suis dit que ce roman pouvait être une pépite. Je me suis laissée tenter et je l'ai lu sur ma liseuse...

lundi 14 octobre 2019

Charly 9

Charly 9,

Richard Guérineau,
D'après le roman de Jean Teulé,
Ed. Delcourt, 2013


Mot de l'éditeur :

Charles IX fut de tous les rois de France l'un des plus calamiteux. À 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint- Barthélemy qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous... Pourtant, il avait un bon fond.


Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

J'ai lu il y a quelques années le roman de Jean Teulé, Charly 9. Je me rappelle avoir aimé cette façon qu'a l'auteur de prendre l'Histoire à contre-pied et de la raconter de manière satirique, loin des livres d'Histoire justement, mais pas moins honnête.

samedi 12 octobre 2019

Quand Hitler s'empara du lapin rose

Quand Hitler s'empara du lapin rose,

Judith Kerr,
Ed. L'Ecole des loisirs, 1985
(Cette couverture : Albin Michel, 2018)


Mot de l'éditeur :

Classique incontournable de la littérature anglaise, Quand Hitler s'empara du lapin rose raconte l'histoire d'Anna, une jeune allemande de neuf ans, qui vit à Berlin avec ses parents et son grand frère Max. Elle aime dessiner, écrire des poèmes, les visites au zoo avec son oncle Julius.
Brusquement tout change. Son père disparaît sans prévenir. Puis, elle-même et le reste de sa famille s'exilent pour le rejoindre en Suisse. C'est le début d'une vie de réfugiés. D'abord Zurich, puis Paris, et enfin Londres. Avec chaque fois de nouveaux usages, de nouveaux amis, une nouvelle langue.
Ce périple plein d'angoisse et d'imprévus est ensoleillé par la cohésion de cette famille qui fait front, ensemble, célébrant leur bonheur d'être libre.
Cette histoire, c'est celle de Judith Kerr. Elle signe avec Quand Hitler s'empara du lapin rose un roman autobiographique bouleversant, précieux témoignage de l'exil  et de la montée du nazisme à travers les yeux d'une enfant. Un roman inoubliable à lire à tout âge.



Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon

Ma lecture :

Cela faisait quelques temps que je voulais lire Quand Hitler s'empara du lapin rose. Le titre évoque clairement le thème : une enfant raconte la montée du Nazisme en Europe...et dans sa vie de petite fille d'origine juive. Cette petite fille est Judith Kerr, grande auteur anglaise pour la jeunesse. Elle est la maman de Mog, par exemple.

jeudi 10 octobre 2019

Suivre les vagues

Suivre les vagues T.2,

Au gré du vent,
Anaïs W.
Ed. Véridice, 2019


Mot de l'éditeur :

‹‹ En venant m’installer ici, je pensais que mes problèmes se résoudraient d’eux-mêmes. Après tout, c’est ce qu’on attend d’un changement, non ? Que les choses rentrent dans l’ordre et s’améliorent.
Mais j’ai vite été confrontée à une réalité cruelle : c’est un mensonge. Une nouvelle vie ne répare pas l’ancienne. Elle ne nous transforme pas du jour au lendemain et elle ne panse pas nos plaies encore à vif…
Par contre, elle nous ouvre des opportunités différentes, accompagnées de difficultés qui nous façonnent et nous font grandir. Je le découvre jour après jour depuis mon arrivée à Seignosse. ››


Dealer : Partenariat avec Anaïs W. (relecture, corrections)


Ma lecture :


C’est avec un réel plaisir que j’ai retrouvé Eléa, cette trentenaire que la vie n’a pas épargnée. Dans le T1 de Suivre les vagues, nous la quittions à Paris, avec cette volonté de retourner vers les Landes, prête à changer de cap suite à une rupture amoureuse difficile d’avec Farès.
Mais tout quitter pour se construire une nouvelle vie, n’est-ce pas fuir ses problèmes ?

mercredi 9 octobre 2019

Dans la forêt

Dans la forêt,

Jean Hegland,
Ed. Gallmeister, 2017


Mot de l'éditeur :

Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé, plus d'éléctricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses.Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.


Ma lecture :

Je suis ravie de prendre le temps de participer au #pumpkinautumnchallenge pour découvrir des romans que je n'aurais pas lu de moi-même.

lundi 7 octobre 2019

Formica

Formica,

Une tragédie en trois actes,
Fabcaro,
Ed. 6 pieds sous terre, 2019


Mot de l'éditeur :

C'est dimanche, c'est le jour du repas en famille, tout le monde est ravi de se retrouver ensemble autour de la table. Alors que tout est prévu pour faire de ce rendez-vous un moment d'amour et de partage surgit tout à coup la question à laquelle personne n'avait pensé : De quoi on pourrait parler ?

Formica, une tragédie en trois actes, le nouveau livre de Fabcaro (l'auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï) est construit comme une pièce de théâtre, avec une unité de lieu et de temps, et découpé en trois actes.
Formica rassemble, au delà de la famille protagoniste du récit, tout ce qu'on a jamais osé faire et dire lors de nos repas de famille.



Dealer : Dialogues, Brest


Ma lecture :

Lorsque j'ai vu cette nouvelle BD de Fabcaro, j'ai à peine réfléchi avant de l'acheter. Il faut dire qu'à la maison, l'auteur fait l'unanimité ! C'est absurde, ça n'a aucun sens, mais, nom d'un vendeur de macédoine, qu'est-ce qu'on rit !
Il est ici question de repas de famille en manque de sujet de conversation. De quoi pourrait-on parler ? De racisme ? De micro-pénis ? Des Gipsy Kings ? En tout cas, dans ce repas de famille, il y a des vérités, des contre-vérités, du mordant, de l'absurde, bref, il y a de la vie !
Formica est drôle à s'en jeter par la fenêtre !
Ma préférée juste après Amour passion & CX Diesel !


Formica,
Le Goût Thé, Brest

jeudi 3 octobre 2019

Les mille et une vies des Urgences

Les mille et une vies des urgences Baptiste Beaulieu France Inter Mermoux BD Interne

Les mille et une vies des Urgences,

Dominique Mermoux & Baptiste Beaulieu,
Ed. Rue de Sèvres, 2017

Mot de l'éditeur :

Baptiste est interne dans un service d' urgence. Celle qu'il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n'a plus qu'un but, aider sa protégée à tenir jusqu'au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu'il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l'hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois. Un témoignage rare et incroyablement touchant sur la terre méconnue mais essentielle que sont les urgences. Incontournable.



Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

J'ai emprunté cette BD un peu par hasard. Baptiste Beaulieu, je ne l'ai jamais lu mais je l'entends sur France Inter le matin. Il consacre une chronique à la santé, aux soins, aux patients. Je le trouve toujours très humain dans ses propos. Cette BD est tirée de son journal d'Interne à l'hôpital d'Auch.

mercredi 2 octobre 2019

Par les routes


Par les routes,

Sylvain Prudhomme,
Ed. Gallimard, 2019



Mot de l'éditeur :

"J'ai retrouvé l'autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l'ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m'avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J'ai frappé à sa porte. J'ai rencontré Marie". Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l'amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.


Lu dans le cadre de mon aventure de Jurée pour le Prix Landerneau 2019



Ma lecture :  

J'achève ici mes quatre lectures de la dernière sélection en lice pour le Prix Landerneau. Contrairement aux autres, je ne connais absolument pas cet auteur, Sylvain Prudhomme.
En route vers la découverte !

vendredi 27 septembre 2019

Les contes de Beedle le Barde

Les contes de Beedle le Barde,

JK Rowling,
Ed. Gallimard Jeunesse, 2008


Mot de l'éditeur :

Aventure, ruse, amour, magie, voici les cinq contes qui bercent l'enfance des sorciers. Traduit des runes par Hermione Granger, commenté par Albus Dumbledore, avec une introduction de J.K. Rowling, ce classique vous fera tour à tour rire ou frissonner.
1- Le sorcier et la marmite sauteuse

2- La fontaine de la bonne fortune
3- Le sorcier au coeur velu
4- Babbitty Lapina et la souche qui gloussait
5- Le conte des trois frères

Ma lecture :

JK Rowling doit toujours avoir  sa place dans une #pumpkinautumnchallenge, non ?

jeudi 26 septembre 2019

Les petits de Décembre

Les petits de Décembre,

Kaouther Adimi,
Ed. Seuil, 2019


Mot de l'éditeur :

C'est un terrain vague, au milieu d'un lotissement de maisons pour l'essentiel réservées à des militaires. Au fil des ans, les enfants du quartier en ont fait leur fief. Ils y jouent au football, la tête pleine de leurs rêves de gloire. Nous sommes en 2016, à Dely Brahim, une petite commune de l'ouest d'Alger, dans la cité dite du 11-Décembre. La vie est harmonieuse, malgré les jours de pluie qui transforment le terrain en surface boueuse, à peine praticable. Mais tout se dérègle quand deux généraux débarquent un matin, plans de construction à la main. Ils veulent venir s'installer là, dans de belles villas déjà dessinées. La parcelle leur appartient. C'est du moins ce que disent des papiers " officiels ".
Avec l'innocence de leurs convictions et la certitude de leurs droits, les enfants s'en prennent directement aux deux généraux, qu'ils molestent. Bientôt, une résistance s'organise, menée par Inès, Jamyl et Mahdi.
Au contraire des parents, craintifs et résignés, cette jeunesse s'insurge et refuse de plier. La tension monte, et la machine du régime se grippe.
A travers l'histoire d'un terrain vague, Kaouther Adimi explore la société algérienne d'aujourd'hui, avec ses duperies, sa corruption, ses abus de pouvoir, mais aussi ses espérances.



Lu dans le cadre de mon aventure de Jurée pour le Prix Landerneau 2019



Ma lecture :

Je termine ma troisième lecture de la sélection pour le Prix Landerneau avec le roman de Kaouther Adimi.
La romancière algérienne raconte, mine de rien, le sit-in qu'on fait les enfants du quartier du 11-Décembre pour sauver leur terrain vague. Certains y jouent au foot, d'autres ne font que passer, et d'autres encore aiment y fumer des cigarettes en cachette. Alors, quand des généraux décident d'y construire deux villas, les enfants se révoltent. Nous sommes en 2016, et ce terrain vague aux allures du Petit Nicolas sera le théâtre de bien des histoires, et surtout, de l'Histoire de l'Algérie.
Les petits de Décembre est un roman de Résistance face aux plus grands. Il dresse un portrait plein d'espoir de l'Algérie avec cette jeune génération prête à se battre pour chaque parcelle de terrain et pour ses droits. L'écriture de Kaouther Adimi est belle et juste. Discrète.

Que dire de plus ? Je soulignerai simplement l'humanité qui ressort de ce roman.



Sélection Prix Landerneau


mercredi 25 septembre 2019

Laissez-moi tranquille...

Laissez-moi tranquille...

Galia Bernstein,
Ed. Nathan, 2019


Mot de l'éditeur :

Leyla a deux parents, neuf tantes et vingt-trois cousins. Ils sont bruyants, agités et veulent toujours lui faire des câlins. Impossible de Faire la sieste en paix ! Alors un jour, Leyla s'en va, à la recherche d'un peu de tranquillité. En chemin, elle croise un drôle de lézard, qui va lui apprendre à s'apaiser et à trouver sa place.


Dealer : SP Nathan :)

Notre lecture :

Nous avion déjà adoré le précédent album de Galia Bernstein, La grande famille.

lundi 23 septembre 2019

Un élève doué

Un élève doué,

Différentes saisons,
Stephen King,
Ed. Albin Michel, 1986


Mot de l'éditeur :

Eté de corruption : Un élève doué, nouvelle tirée de Différentes saisons.
Le jeune et brillant Todd Bowden, treize ans, reconnaît par hasard un ancien criminel de guerre nazi nommé Kurt Dussander en la personne d'un vieil homme à l'air inoffensif qui se fait appeler Arthur Denkker. Fasciné par cette période de l'histoire, Todd commence à faire chanter Dussander, lui demandant de lui raconter ses expériences en tant que responsable d'un camp de concentration. Le vieillard et l'adolescent nouent ainsi une étrange relation qui les fait vite dépendre tous deux l'un de l'autre mais anime aussi chez le garçon (et ranime chez Dussander) des pulsions violentes. Les notes de Todd commencent à chuter et Dussander se fait passer pour son grand-père auprès du conseiller scolaire, Ed French, afin que les parents de Todd ne soient pas informés. Peu après, Todd et Dussander commencent, chacun de leur côté, à tuer des sans-abris afin d'assouvir leurs pulsions. 


Ma lecture :

Je profite du #pumpkinautumnchallenge pour lire une nouvelle dont j'ai entendu parler il y a quelques temps. L'occasion aussi d'intégrer Stephen King dans ce challenge !

mercredi 18 septembre 2019

Splat à la chasse aux citrouilles

Splat et la chasse aux citrouilles,

Rob Scotton,
Ed. Nathan, 2019


Mot de l'éditeur :

Une nouvelle aventure délirante de Splat aux couleurs de l'automne !L'histoire : La maman de Splat lui a confié une mission spéciale : aller chercher une citrouille à la ferme.
Le petit chat prend sa tâche très au sérieux.
Il trouvera la plus belle, la plus ronde, la plus orange des citrouilles !
Seulement, le chemin jusqu'à la citrouille
est semé d'embûches et Splat se laisse facilement distraire...
Dès 3 ans.



Dealer : SP Nathan :)


Notre lecture :

Vous le savez sûrement déjà, j'adore l'automne ! Alors, même si nous n'y sommes pas encore officiellement, nous étions ravis de découvrir cette histoire de Splat aux couleurs de l'automne et aux odeurs de feuilles mortes !
Humour et citrouilles sont au rendez-vous pour permettre à Splat d'accomplir sa mission : ramener une citrouille orange, ronde et grosse. Parviendra-t-il à réunir ces trois caractéristiques ?
Splat à la chasse aux citrouilles, un succès signé Rob Scotton !





mardi 17 septembre 2019

Mur Méditerranée

Mur Méditerranée Louis-Philippe Dalembert Prix Landerneau rentrée littéraire 2019 Wespieser Migrants roman

Mur Méditerranée,

Louis-Philippe Dalembert,
Ed. Sabine Wespieser, 2019


Mot de l'éditeur :

A Sabratha, sur la côte libyenne, les surveillants font irruption dans l'entrepôt où sont entassées les femmes. Parmi celles qu'ils rudoient pour les obliger à sortir, Chochana, une Nigériane, et Semhar, une Erythréenne. Les deux amies se sont rencontrées là, après des mois d'errance sur les routes du continent. Grâce à toutes sortes de travaux forcés et à l'aide de leurs proches restés au pays, elles se sont acharnées à réunir la somme nécessaire pour payer les passeurs, à un prix excédant celui d'abord fixé. Ce soir-là pourtant, au bout d'une demi-heure de route dans la benne d'un pick-up fonçant tous phares éteints, elles sentent l'odeur de la mer. Un peu plus tôt, à Tripoli, des familles syriennes, habillées avec élégance comme pour un voyage d'affaires, se sont installées dans les minibus climatisés garés devant leur hôtel. Ce 16 juillet 2014, c'est enfin le grand départ. Dima, son mari et leurs deux fillettes ont quitté leur pays en guerre depuis un mois déjà, afin d'embarquer pour Lampedusa. Ces femmes si différentes ¿ Dima la bourgeoise voyage sur le pont, Chochana et Semhar dans la cale ¿ ont toutes trois franchi le point de non-retour et se retrouvent à bord du chalutier, unies dans le même espoir d'une nouvelle vie en Europe. L'entreprenante et plantureuse Chochana, enfant choyée de sa communauté juive ibo, se destinait pourtant à des études de d roit, avant que la sécheresse et la misère la contraignent à y renoncer et à fuir le Nigeria. Semhar, elle, se rêvait institutrice, avant d'être enrôlée pour un service national sans fin dans l'armée érythréenne, où elle a refusé de perdre sa jeunesse. Quant à Dima, au moment où les premiers attentats à la voiture piégée ont commencé à Alep, elle en a été sidérée, tant elle pensait sa vie toute tracée, dans l'aisance et conformément à la tradition de sa famille. Les portraits tout en justesse et en empathie que peint Louis-Philippe Dalembert de ses trois protagonistes ¿ avec son acuité et son humour habituels ¿ leur donnent vie et chair, et les ancrent avec naturel dans un quotidien que leur nouvelle condition de " migrantes " tente de gommer. Lors de l'effroyable traversée, sur le rafiot de fortune dont le véritable capitaine est le chef des passeurs, leur caractère bien trempé leur permettra tant bien que mal de résister aux intempéries et aux avaries. Luttant âprement pour leur survie, elles manifesteront même une solidarité que ne laissaient pas augurer leurs origines si contrastées. S'inspirant de la tragédie d'un bateau de clandestins sauvé par le pétrolier danois Torm Lotte en 2014, Louis-Philippe Dalembert déploie ici avec force un ample roman de la migration et de l'exil. 

Lu dans le cadre de mon aventure de Jurée pour le Prix Landerneau 2019


Ma lecture :

 J'avais déjà lu un roman de Louis-Philippe Dalembert, Avant que les ombres s'effacent. Malgré le sujet autour de la Seconde Guerre Mondiale et ses prix reçus, je n'avais pas du tout accroché. Alors plutôt que de le garder en fin de sélection pour le Prix Landerneau, je l'ai mis en seconde place dans la pile, pour lui offrir une seconde chance. D'autant plus qu'il viendra dans ma librairie du coin, le mois prochain.

vendredi 13 septembre 2019

Zombillénium

Zombillénium,

Arthur de Pins,
Ed. Dupuis, 2010


Mot de l'éditeur :

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d'attractions Zombillénium. On n'embauche pas n'importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n'ont qu'à passer leur chemin, ici on ne travaille qu'avec d'authentiques loups-garous, vampires et momies. C'est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l'aider à faire ses premiers pas...



Ma lecture :

Sans le #pumpkinautumnchallenge, je ne me serais jamais tournée vers cette BD.
L'idée de cette série déjà culte ? Faire un parc d'attraction destinée aux humains friands de sensations fortes et de frayeurs. Le parc est alors peuplé de vrais zombies, fantômes, loups-garous, vampires, ... Et figurez-vous que ces monstres zombies ont aussi leurs états d'âmes et leurs petites histoires !
Bref, tout ce petit univers tient la route et est servi par de magnifiques dessins.
Belle découverte !
Comme quoi, il ne faut vraiment pas avoir peur de sortir des sentiers battus... Encore que...on tomberait sur un loup-garou !






Menu Automne Frissonnant

↬ Le freaks, c'est chic
#monstre
 
 
 

jeudi 12 septembre 2019

Murène

Murène,

Valentine Goby,
Actes Sud, 2019


Mot de l'éditeur :

Hiver 1956. Dans les Ardennes, François, un jeune homme de vingt-deux ans, s'enfonce dans la neige, marche vers les bois à la recherche d'un village. Croisant une voie ferrée qui semble désaffectée, il grimpe sur un wagon oublié... Quelques heures plus tard une enfant découvre François à demi mort ― corps en étoile dans la poudreuse, en partie calciné. Quel sera le destin de ce blessé dont les médecins pensent qu'il ne survivra pas ? A quelle épreuve son corps sera-t-il soumis ? Qu'adviendra-t-il de ses souvenirs, de son chemin de vie alors que ses moindres gestes sont à réinventer, qu'il faut passer du refus de soi au désir de poursuivre ? Murène s'inscrit dans cette part d'humanité où naît la résilience, ce champ des possibilités humaines qui devient, malgré les contraintes de l'époque ― les limites de la chirurgie, le peu de ressources dans l'appareillage des grands blessés ―, une promesse d'échappées. Car bien au-delà d'une histoire de malchance, ce roman est celui d'une métamorphose qui nous entraîne, solaire, vers l'émergence du handisport et jusqu'aux Jeux paralympiques de Tokyo en 1964.


Lu dans le cadre de mon aventure de Jurée pour le Prix Landerneau 2019

Cette année encore, je fais partie du Jury pour décerner le Prix Landerneau. Sont en lice cette année : Valentine Goby, Kaouther Adimi, Louis-Philippe Dalembert et Sylvain Prudhomme.
Je ne vous le cache pas, en tant que Landernéenne, je suis on ne peut plus fière !

Ma lecture :

J'ai voulu commencer par une une valeur sûre, Valentine Goby, auteur de pas moins de deux coups de cœur, Kinderzimmer et L'échappée, romans autour de la Seconde Guerre Mondiale. Ici en revanche, on change complètement de sujet pour aborder le handicap et le handisport...

mercredi 11 septembre 2019

C'est la rentrée !


Votre enfant rentre en CP ?


Et vous vous demandez quels livres lui faire lire ?

Alors cet article est pour vous !
Mon fils, Lohan, rentre en CE1, mais en CP, il adorait se conforter dans des lectures faciles et renforcer son niveau avec des lectures un peu plus longues.

Aussi, pour commencer la lecture en douceur, je vous conseille les histoires de Splat publiées chez Nathan. C'est une petite série d'origine anglaise mettant en scène un chat. Il existe en différents formats, des albums pour 0-3 ans aux premiers romans dont je vais vous parler. Une double page se compose d'une illustration en pleine page avec le texte, composé d'une phrase où deux sur la page d'à côté. Le texte est écrit en grand, bien découpé avec une interligne suffisante, les lettres muettes sont grisées, et les liaisons sont signifiées. C'est donc une lecture guidée, pour ne pas que l'enfant se sente perdu face à un texte. De plus, comme c'est un personnage qu'il a déjà rencontré, c'est d'autant plus rassurant et amusant pour l'enfant de découvrir de nouvelles aventures ce petit chat très espiègle.
Franchement, ces petits romans sont vraiment bien faits dans l'intérêt du jeune lecteur.

Après avoir conforté sa lecture, pourquoi ne pas passer au niveau supérieur ?
Nathan a une collection vraiment sympa, tout bonnement appelée Premières lectures. Ce sont des histoires qui tournent autour l'école, des animaux, ou qui détournent les contes, bref, des thématiques que les enfants maîtrisent. La lecture n'est plus guidée mais se compose de textes narratifs et de bulles de BD pour les dialogues. C'est dynamique, et l'adulte peut lire avec l'enfant, chacun sa partie.
Lohan adore cette collection !

Enfin, pour l'année du CP, Nathan a sorti un plus gros livre, toujours de taille roman qui comporte 12 histoires, une histoire par mois : Mon année avec les copains du CP. La qualité du texte évolue au fil des saisons, il se densifie naturellement. Arrivé au Niveau 3 (mois de Juin) l'enfant sait lire un roman court, tout seul ! Et c'est super gratifiant pour lui.

Bien sûr, j'ai partenariat avec les éditions Nathan, alors vous vous demandez si mon avis est pertinent. Sachez que oui, même sous partenariat, je reste honnête dans mes critiques !
Nous utilisons ces premiers livres de lecture depuis la Grande Section et leur succès et leur pertinence sont toujours démontrés. Alors, si vous voulez acheter des livres de valeur sûre à un enfant de CP, foncez !

Bonne rentrée à tous !

Et...belles lectures bien sûr !


lundi 9 septembre 2019

Monsieur Lune

Monsieur Lune,

Tarek & Aurélien Morinière,
Ed. EP, 2007


Mot de l'éditeur :

Aujourd'hui, c'est mercredi, la jeune Irial est impatiente de retrouver son grand-père. Celui-ci a promis de lui raconter une belle histoire d'aventure spatiale dont il a été le " témoins ". Mais qui est donc cet étranger Monsieur Lune ?... Dans ce conte lunaire et humoristique, le scénariste Tarek et le dessinateur Morinière sensibilisent les jeunes générations à l'astronomie et à l'écologie. 





Ma lecture :

Monsieur Lune est une BD Jeunesse que le #pumpkinautumnchallenge m'a poussée à emprunter à la médiathèque.

dimanche 8 septembre 2019

Peter Pan


Peter Pan,

James Matthew Barrie,
Ed. J'ai lu, 1982
Peter Pan and Wendy, 1911





Mot de l'éditeur :

Wendy, Jean et Michel n'auraient jamais imaginé qu'ils pouvaient voler. Ni qu'ils s'en iraient au Pays Imaginaire, affronter les Indiens et les Pirates du redoutable Capitaine Crochet. Seulement, un beau soir, Peter Pan a fait irruption dans leur vie bien tranquille...



Ma lecture :

Rien de tel qu'un challenge littéraire pour redécouvrir des classiques. J'ai opté pour Peter Pan car c'est un de mes Disney préférés et je voulais lire la version originale. L'ouvrage de la bibliothèque était en piteux état et, pour vous dire la vérité, j'ai préféré le lire sur liseuse. Quoiqu'il en soit, dans mon #pumpkinautumnchallenge, je valide le #rêve.

jeudi 5 septembre 2019

Journal d'un enfant de lune

Journal d'un enfant de lune,

Joris Chamblain & Anne-Lise Nalin,
Ed. Kennes, 2017


Mot de l'éditeur :

Morgane a seize ans. Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison, avec ses parents et son petit frère. Tandis qu’elle déballe ses cartons, elle retrouve un journal intime caché derrière un radiateur. C’est celui de Maxime, un jeune homme de dix-sept ans, qui y raconte son étrange maladie qui l’empêche de vivre à la lumière du jour. C’est un enfant de la lune... Elle va le lire et vibrer à ses mots et n’aura alors plus qu’une seule idée en tête: retrouver la trace de Maxime pour lui rendre son journal oublié. Ses pas la conduiront bien plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer...


Ma lecture :

J'ai été happée par la couverture : magnifique ! Et ça tombait bien puisque avec le seul mot lune, je pouvais inclure cette BD, Journal d'un enfant de lune, dans mon Pumpking Autumn Challenge.

mercredi 4 septembre 2019

Robe de marié

Robe de marié,

Pierre Lemaitre,
Ed. Calmann-Lévy, 2009


Mot de l'éditeur :

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… L’ombre de Hitchcock et de Brian de Palma plane sur ce thriller diabolique.



Ma lecture :

Non, vous ne sortirez pas indemne de votre lecture. Pierre Lemaitre va tout faire pour.

lundi 2 septembre 2019

La guerre du retour contre attaque


La guerre du retour contre attaque,

T. Vivien,
Ed. Jungle, 2012

Mot de l'éditeur :

Plébiscitée depuis de nombreuses années par l'ensemble des organismes à vocation sanitaire, cette enthousiasmante introduction à la science-fiction contemporaine a fait l'objet d'une adaptation cinématographique plus de trente ans avant sa création. C'est limite incroyable.

 Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon



Ma lecture :

J'ouvre le bal de mon tout premier Pumpkin Autumn Challenge avec cette BD : La guerre du retour contre attaque. Comme vous pouvez le constater, j'ai un peu joué avec les mots et les genres car je valide le mot #espace avec ce titre.

samedi 31 août 2019

L'assassin du train

Les soeurs Mitford enquêtent,
L'assassin du train,

Jessica Fellowes,

Ed. Le Masque, 2018




Mot de l'éditeur :

1919. Louisa Cannon rêve d'échapper à sa vie misérable à Londres, mais surtout à son oncle, un homme dangereux. Par miracle, on lui propose un emploi de domestique au service de la famille Mitford qui vit à Asthall Manor, dans la campagne de l'Oxfordshire. Là, elle devient bonne d'enfants, chaperon et confidente des soeurs Mitford, en particulier de Nancy, l'aînée, une jeune fille pétillante à l'esprit romanesque. Mais voilà qu'un crime odieux est commis : une infirmière, Florence Nightingale Shore, est assassinée en plein jour à bord d'un train. Louisa et Nancy se retrouvent bientôt embarquées dans cette sombre affaire. S'inspirant d'un fait réel (le meurtre de Florence Nightingale Shore encore non élucidé à ce jour), ce roman captivant nous emmène dans l'Angleterre de l'entre-deux-guerres, des milieux défavorisés aux fastes de la High Society, à travers les déboires de Louisa, jeune servante d'origine modeste, et la soif d'aventure de Nancy, jeune aristocrate effrontée, toutes deux devenues complices et bien décidées à trouver l'assassin du train... 


Dealer : Prêté :)


Ma lecture :

Il semble que ce soit la mode des enquêtes très british, un peu kitsh et évidemment vintish :)
(Oui, vintish, je l'ai inventé, ça sonnait mieux que vintage).
En cette fin d'été, je surfe sur cette vague en lisant L'assassin du train, une enquête des sœurs Mitford, ou plus exactement, de l'une des sœurs Mitford, Nancy, et de sa nanny, Louisa.

vendredi 30 août 2019

My Pumpkin Autumn Challenge


Hier, j'ai vu passer sur Internet, ce hashtag : #pumpkinautumnchallenge.
Or, à chaque Halloween, j'aime me choisir une lecture du genre, histoire de frissonner un peu sous le plaid.
Ici, il ne s'agit de se concocter une seule lecture halloweenesque, mais carrément un menu !
L'idée m'a tout de suite emballée !

lundi 26 août 2019

L'école des Robinsons

L'école des Robinsons,

Jules Verne,
Ed. Hetzel, 1882
Livre de Poche, 2013


Mot de l'éditeur :

Le jeune Godfrey mène une vie de privilégié chez son oncle William W. Kolderup, l’homme d’affaires le plus riche de San Francisco. Bien qu’il aime la belle Phina, il s’entête à vouloir parcourir le monde sans elle avant de l’épouser. Son oncle accepte mais à l’unique condition qu’il voyage avec son professeur de danse et de maintien, Tartelett. Il met alors à sa disposition l’un de ses bateaux en partance pour la Nouvelle-Zélande, le Dream ; mais celui-ci sombre en pleine mer. Seuls rescapés de ce naufrage, Godfrey et Tartelett échouent sur une île déserte. Commence alors pour eux une vie de Robinsons, riche d’aventures et d’enseignements... Après L’oncle Robinson et L’Île mystérieuse, Jules Verne signe avec ce roman, écrit en 1882, une nouvelle réécriture de Robinson Crusoé sur fond de roman d’apprentissage.


Dealer : Reçu en cadeau


Ma lecture :


Et si on profitait des vacances d’été, de ce break tant annuel tant attendu pour lire un classique ?
De passage à Nantes, j’ai choisi Jules Verne. N’étant pas encore prête, je crois, pour des aventures trop fantastiques, j’ai opté pour L’école des Robinsons : une réécriture méconnue du mythe de Robinson Crusoé…
Suivantes Précédentes Accueil