jeudi 6 mai 2021

Luz ou le temps sauvage

Luz ou le temps sauvage Elsa Osorio roman argentine disparus dictature buenos aires avis lecture blog
Luz ou le temps sauvage,

Elsa Osorio,
Ed. Métailié, 2000
(Ed. Points, 2020)


Mot de l'éditeur :

A vingt ans, à la naissance de son enfant, Luz commence à avoir des doutes sur ses origines, elle suit son intuition dans une recherche qui lui révélera l'histoire de son pays, l'Argentine. En 1975, sa mère, détenue politique, a accouché en prison. La petite fille a été donnée à la famille d'un des responsables de la répression. Sa mère adoptive ignore d'où vient cette enfant qui lui ressemble si peu, son grand©père, le général, campe sur ses certitudes politiques et son mépris pour son gendre, tourmenté par le remords et dont le suicide ressemblera à une exécution... Personne n'a su d'où venait Luz, à l'exception de Myriam, la compagne d'un des tortionnaires qui s'est liée d'amitié avec la prisonnière et a juré de protéger l'enfant. Luz mène une enquête semblable à celles des Grands Mères de la place de Mai, mais depuis sa situation troublante d'enfant que personne n'a jamais recherchée. Cette histoire est remarquablement racontée, sur un rythme de thriller. Loin des clichés, c'est l'amour qui pousse les personnages à rechercher la vérité. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. 

 

Dealer : Livres in room, Saint-Pol-de-Léon

 

Ma lecture :

On m'a offert ce roman au hasard des tables de ma librairie préférée. La femme aux yeux bandés, sur la couverture, interpelle. Qui est-elle ? Qu'a-t-elle fait ?

jeudi 29 avril 2021

Célestine du Bac

Célestine du Bac,

Tatiana de Rosnay,
Ed. Robert Laffont, 2021


Mot de l'éditeur :

Lui, dix-huit ans, fils de bonne famille, solitaire et rêveur. Elle, sans âge, sans domicile, abîmée par la vie et l’alcool. Tout les sépare.
Pourtant, un jour, rue du Bac, à Paris, leurs chemins se croisent. Contre toute attente, une extraordinaire amitié se noue. De celles qui changent une vie. De celles qui forgent à jamais une personnalité.
Saisir sa chance, affronter le mystère familial qui le hante, c’est ce que Célestine va transmettre à Martin. Et plus encore…

« Ce roman, je l’ai écrit en 1990. J’avais rangé le manuscrit dans un carton, puis l’avais oublié. Jusqu’au jour où, à l’occasion d’un déménagement, nous nous sommes retrouvés, lui et moi. Je l’ai relu avec émotion et il m’a semblé qu’il avait aujourd’hui une résonance particulière. Il est là, entre vos mains. » Tatiana de Rosnay


Dealer : SP Tatiana de Rosnay. Merci !


Ma lecture :

C'est toujours un plaisir d'ouvrir un roman de Tatiana de Rosnay, car on ne sait jamais vers quoi elle nous emmènera.

mercredi 28 avril 2021

Elle s'appelait Sarah

Elle s'appelait Sarah,

d'après le roman de Tatiana de Rosnay,
Pascal Bresson & Horne,
Ed. Marabulles, 2018


Mot de l'éditeur :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, en pleine nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél' d'Hiv'. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.

 

Dealer : Médiathèque de Plouescat

 

Ma lecture : 

Elle s'appelait Sarah fait partie de mes romans préférés pour de nombreuses raisons. Il interroge sur les traces des drames de la Seconde Guerre Mondiale dans les lieux, les esprits d'aujourd'hui. Il interroge la mémoire, qu'elle soit individuelle ou collective. Il interroge l'Histoire et ses histoires.

mardi 27 avril 2021

Trois

Trois,

Valérie Perrin,
Ed. Albin Michel, 2021


Mot de l'éditeur :

« Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.
Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais attachée qu'à ces trois-là. »

1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
2017. Une voiture est découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d'amitié ?
Valérie Perrin a ce don de saisir la profondeur insoupçonnée des choses de la vie. Au fil d'une intrigue poignante et implacable, elle nous plonge au coeur de l'adolescence, du temps qui passe et nous sépare.

 

 

Ma lecture :

J'ai lu, en Janvier dernier, Changer l'eau des fleurs, le roman qui a consacré Valérie Perrin. Je l'avais lu à reculons pour découvrir un formidable coup de cœur, un baume au cœur...
Avec ce nouveau roman, Trois, la magie allait-elle encore opérer ?

lundi 26 avril 2021

L'île aux femmes

L'île aux femmes,

Zanzim,
Ed. Glénat, 2015


Mot de l'éditeur :

Céleste Bompard est un « Coq en l’air », un as de la voltige. Ses prouesses lui valent un large succès auprès de la gent féminine. Il aligne les conquêtes. Engagé alors que la Grande Guerre éclate, il est chargé de transporter les lettres que les soldats du front écrivent à leurs femmes. Mais lors d’une mission, Céleste est victime d’un tir ennemi et son biplan se crashe sur une île mystérieuse. Obligé de survivre dans cet endroit visiblement désert, il trompe son ennui en lisant les lettres que les poilus destinent à leurs femmes. Un jour, en parcourant les lieux, il découvre un jardin d’Éden entièrement peuplé de femmes ! De véritables amazones, aussi belles que redoutables, qui ne tardent pas à le capturer pour remplacer leur " reproducteur " actuel. Alors qu'il avait l'habitude de mener la danse avec les femmes, voilà que Céleste est devenu leur esclave !

 

Dealer : Médiathèque de Plouescat

 

Ma lecture :

J'ai découvert l'univers de Zanzim l'année dernière avec Peau d'homme. J'avais beaucoup aimé cette bande-dessinée drôle, impétueuse et tendre.

dimanche 25 avril 2021

Céleste, la fille de Perline

Céleste, la fille de Perline,

Jeanne-Marie Sauvage-Avit,
Ed. Charleston, 2019,
Ed. Pocket, 2020


Mot de l'éditeur :

À la Libération, Céleste a vingt ans. En quelques heures, sa vie bascule dans l’horreur. Elle abandonne tout, choisissant de vivre loin des siens. Son amour pour Alexander, un soldat américain rencontré quelques semaines plus tard, l’entraîne à faire des choix qui ne correspondent pas à ce qu’elle est vraiment : une femme libre et responsable. Peut-elle se résoudre à rester l’épouse soumise qu’on attend d’elle ou, à l’exemple de sa cousine Claire, va-t-elle exiger davantage de la vie ? Par ses décisions et son énergie, Céleste est la digne fille de Perline, rencontrée dans un précédent ouvrage : Perline, Clémence, Lucille, des femmes dans la grande guerre. Mais l’histoire de Céleste, vingt ans plus tard, est un roman à lui tout seul.

 

Dealer : Espace Culturel, Landerneau 


Ma lecture : 

J'ai été attirée par la couverture, belle et nature, qui évoquait déjà le courage des femmes durant la Seconde Guerre Mondiale...

lundi 19 avril 2021

Mamie Luger

Mamie Luger Benoît Philippon centenaire crime serial killer avis chronique critique blog Bibliza
Mamie Luger,

Benoît Philippon,
Ed. Les Arènes, 2018


Mot de l'éditeur :

Six heures du matin, Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate. Huit heures, l’inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Luger passe aux aveux et le récit de sa vie est un feu d’artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de veuve noire et de nazi enterré dans sa cave. Alors aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sait pas à quel jeu de dupes joue la vieille édentée mais il sent qu’il va falloir creuser. Et pas qu’un peu.

 

Dealer : Prêté par une amie

 

Ma lecture :

La couverture, très réussie, attire l’œil. Qui est cette mamie qui semble être en garde à vue ? 

lundi 12 avril 2021

A la lumière de nos jours

A la lumière de nos jours,

Clarisse Sabard,
Ed. Charleston, 2021


Mot de l'éditeur :

2013. Julia débarque dans sa famille, en plein coeur de la Touraine. Déchue d'un concours de pâtisserie dont elle était membre du jury, la jeune femme ne va pas bien et sa vie part en vrille. Elle décide de se rapprocher de sa famille paternelle, et surtout de Suzette, sa grand-mère, qui vient d'intégrer un EHPAD. Et si cette dernière l'accueille à bras ouverts, ce n'est pas le cas d'Alex, le cousin de Julia, qui lui en veut de son silence radio durant des années… De son côté, Suzette, qui rêverait de voir renaître la pâtisserie familiale, va proposer un pacte aux deux cousins... Julia va plonger dans les affaires familiales, et va notamment découvrir l'histoire d'Eugénie, son arrière-grand-mère, qui a quitté le village en 1919 pour d'obscures raisons… Eugénie, qui a atterri chez sa tante, esseulée, dans les faubourgs parisiens...

 

Dealer : SP des éditions Charleston 😇


Ma lecture :

Un roman de Clarisse Sabard est toujours une invitation au secret. Le secret sublimé dans un cocon d'Histoire, de cœurs qui se croisent et s'entremêlent, et de bienveillance feel good.

mardi 6 avril 2021

Les échos du souvenir

Les échos du souvenir,

Tamara McKinley,
Ed. Archipel, 2021


Mot de l'éditeur :

1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infirmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles.
Elle y fait la connaissance d'Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n'est pas qu'une fête, d'autant que la guerre civile menace en Espagne...
Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir...
Tamara McKinley délaisse le temps d'un roman les paysages sauvages de sa terre natale pour Paris et un Pays basque à feu et à sang, avec le brio qui ont fait le succès de ses grands romans australiens.

 

Dealer : Partenariat NetGalley et Archipel 


Ma lecture :

La couverture et le titre du nouveau roman de Tamara McKinley, Les échos du souvenir, convoquent les brumes du passé et leurs lourds secrets...

mercredi 31 mars 2021

Et d'avoir su m'étendre

Et d'avoir su m'étendre Emmanuelle Godec Prigent Librinova lecture  avis  chronique critique blog feel good bretagne finistère carantec
Et d'avoir su m'étendre,

Emmanuelle Godec Prigent,
Ed. Librinova, 2020


Mot de l'éditeur :

Elsa, célibataire parisienne au bord de la dépression, passe une semaine à Carantec, dans le Finistère. Elle y rencontre Hortense et Joséphine, deux soeurs nonagénaires, et leurs amis, Roberte et Armand, un couple de retraités parisiens hauts en couleur. Au fil des jours, à la faveur d'échanges inattendus et d'un secret à percer, Elsa se laisse gagner par l'humour et l'authenticité de ce quatuor insolite. Au-delà des éclats de rire et des moments de complicité, ce roman évoque les richesses que chaque génération peut apporter à l'autre, les vertus du temps qui répare et n'efface rien, et toutes ces bulles de bonheur se nichant dans l'anodin.


Dealer : SP Emmanuelle Godec Prigent  :)


Ma lecture :

Quand Emmanuelle Godec Prigent m'a proposé son roman, la couverture m'a tout de suite emballée. Normal, pour une couverture, me direz-vous ! Mais je ne savais pas non plus à quoi m'attendre...

Précédentes Accueil