mercredi 18 mars 2020

Méto

Méto,

Lylian, Nesmo, Lerolle,
Ed. Glénat, 2018
D'après les romans d'Yves Grevet


Mot de l'éditeur :

Ils sont 64 enfants, coupés du monde et surveillés de main de fer par les Césars. Le quotidien de Méto, Quintus et leurs camarades est régulé par des règles étranges et rigides. Aucun écart de conduite n’est toléré. Seule manière de survivre à ce quotidien : respecter le code de conduite, encore et encore. Lorsque Méto se voit confier la responsabilité de former le nouvel arrivant Crassus, il sait qu’il va devoir mettre les bouchées doubles pour ne pas être sanctionné. Tandis qu’il lui enseigne les règles de la maison, Méto débute une quête de la vérité : pourquoi personne n’a de souvenirs d’avant leur arrivée ? Pourquoi sont-ils ici ? Et surtout, qu’il y a-t-il à l’extérieur ?
Lylian et le dessinateur Nesmo retranscrivent avec brio l’ambiance mystérieuse et claustrophobique de l’œuvre d’Yves Grevet. Ce huis clos nous plonge dans les tourments d’adolescents livrés à eux-mêmes, qui doivent faire face à des épreuves aussi bien physiques que mentales face à l’inconnu et l’obscurantisme.


Dealer : Médiathèque de Saint-Pol-de-Léon


Ma lecture :

La couverture de cette BD intrigue. Qui est cet adolescent dans ce costume rouge ?


Il s'agit de Méto. Il fait partie des 64 enfants de la maison. Que fait-il là ? Il ne le sait pas. Ce qu'il sait, c'est que s'il grandit trop et que son lit casse, il disparaîtra. Il vit dans cette immense maison où le totalitarisme règne en maître. La journée est rythmée par des rituels : lever, douche, injection d'un produit secret, petit-déjeuner minuté, sport, ... La libre pensée n'a pas sa place. Au moindre écart, les Césars, les gardiens de la maison, punissent et envoient les récalcitrants au "frigo" pour leur rafraichir les idées.
En tant qu'ancien, Méto doit former une jeune recrue, Crassus. Cela lui rappelle qu'il n'a justement pas de souvenirs de sa vie d'avant. D'où vient-il, et d'où viennent-ils tous ? Quel destin leur réserve-t-on ?
Ambiance calfeutrée, étouffante, angoissante. Vite, vite, on a envie de connaitre la fin !

Trois tomes au total sont prévus pour adapter la série ado d'Yves Grevet.

Avis des lecteurs:

Suivantes Précédentes Accueil