mercredi 31 mars 2021

Et d'avoir su m'étendre

Et d'avoir su m'étendre Emmanuelle Godec Prigent Librinova lecture  avis  chronique critique blog feel good bretagne finistère carantec
Et d'avoir su m'étendre,

Emmanuelle Godec Prigent,
Ed. Librinova, 2020


Mot de l'éditeur :

Elsa, célibataire parisienne au bord de la dépression, passe une semaine à Carantec, dans le Finistère. Elle y rencontre Hortense et Joséphine, deux soeurs nonagénaires, et leurs amis, Roberte et Armand, un couple de retraités parisiens hauts en couleur. Au fil des jours, à la faveur d'échanges inattendus et d'un secret à percer, Elsa se laisse gagner par l'humour et l'authenticité de ce quatuor insolite. Au-delà des éclats de rire et des moments de complicité, ce roman évoque les richesses que chaque génération peut apporter à l'autre, les vertus du temps qui répare et n'efface rien, et toutes ces bulles de bonheur se nichant dans l'anodin.


Dealer : SP Emmanuelle Godec Prigent  :)


Ma lecture :

Quand Emmanuelle Godec Prigent m'a proposé son roman, la couverture m'a tout de suite emballée. Normal, pour une couverture, me direz-vous ! Mais je ne savais pas non plus à quoi m'attendre...

Elsa, Parisienne célibataire trop proche de la quarantaine, est déçue de la vie qu'elle mène. Elle n'a réussi aucun de ses objectifs : son travail ne la motive pas, et aucune passion n'illumine sa vie amoureuse. Trop proche, aussi, de la dépression, son amie Julia l'expédie dans sa maison familiale, à Carantec par le premier train. Carantec, station balnéaire du Finistère, avec ses plages paradisiaques... Mais en plein mois de Novembre, que va-t-elle bien pouvoir y faire ?

La jeune femme commencera par mettre à mal ses préjugés sur la Bretagne : non, il ne pleut pas tout le temps, et non, les Bretons ne sont pas si austères qu'ils n'y paraissent. En fait, Elsa va trouver son séjour plus sympathique que prévu...
Elle va d'abord rencontrer les voisines, Hortense et Joéphine, qui ont vu grandir Julia, parfaitement à l'aise dans leur quatre-vingt-dixième année. Elles initieront Elsa aux soirées Tarot, à la pêche à pied, et peut-être même, la guideront-elles vers le prince charmant ! Une belle rencontre se tisse entre ces trois femmes et remontera le moral de la Parisienne. Mais sous cette gaité ambiante, des secrets se cachent. Hortense ne s'est jamais remise d'une histoire d'amour vieille de plus de soixante-dix ans, aux heures sombres de l'Histoire où les cœurs s'échauffaient parfois dans les mauvais bras... Quand elle reçoit un courrier inattendu, est-elle prête à délivrer son secret ? Cette excursion au cœur de la Seconde Guerre Mondiale m'a, évidemment, beaucoup plu, d'autant que j'ai appris quelques petites choses sur l'Histoire locale.

Emmanuelle Godec Prigent dépeint une galerie de personnages tous attachants. L'intrigue se tient, tellement qu'on en redemanderait encore. Les personnages, même secondaires, sont tellement riches, que chacun pourrait avoir son propre roman. Cela m'a créé un peu de frustration de ne pas avoir creusé l'histoire d'Hortense, d'Armand, de Roberte, de Julia, ... D'un autre côté, c'est agréable d'avoir des personnages secondaires bien campés et lumineux qui ne sont pas là uniquement pour servir l'héroïne.
Et d'avoir su m'étendre entre parfaitement dans l'air du temps avec son côté acidulé et feel good. Pour épicer le roman : des secrets cachés dans les méandres de l'Histoire. Succulent !
Léger comme une crêpe dégustée au Kelenn, savoureux saupoudré de sucre, mystérieux en ajoutant quelques amandes, et délicieux avec cette touche de chantilly, ce roman saura, je n'en doute pas, conquérir ses lecteurs gourmands !


Et d'avoir su m'étendre Emmanuelle Godec Prigent Librinova lecture  avis  chronique critique blog feel good bretagne finistère carantec Bibliza auteur lecteur
Emmanuelle Godec Prigent  et  Bibliza
Carantec, Mars 2021



Avis des lecteurs:

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Suivantes Précédentes Accueil