vendredi 25 novembre 2022

Les combattantes

Les combattantes,

Adeline Fleury,
Ed. Michel Lafon, 2022

 

Mot de l'éditeur :

Le livre adapté de la série événement !
Septembre 1914. Depuis six semaines, la guerre fait rage. Dans les Vosges, les forêts sont le terrain de sanglantes batailles. Face à l'afflux incessant de blessés, quatre femmes que tout oppose sont réunies au sein d'un couvent transformé en hôpital de campagne pour leur porter secours. Agnès, la mère supérieure, Marguerite, une prostituée sur les traces de son passé, Caroline, l'épouse d'un riche industriel, propulsée à la tête de l'entreprise familiale, et Suzanne, jeune infirmière recherchée pour meurtre... Toutes quatre ont chacune à leur façon, avec leurs armes et leurs histoires, un rôle à jouer dans cette folie menée par des hommes. Elles sont la deuxième ligne, de redoutables combattantes contre l'ennemi allemand et la société patriarcale qui les oppresse.


Ma lecture :

La série Les Combattantes me fait de l’œil depuis quelques semaines, mais je dois venir à bout de The Good Doctor  et de Stranger Things d'abord. Alors quand j'ai vu qu'il existait une version roman, j'ai sauté sur l'occasion.

Ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans cette lecture, c'est que le roman a été écrit d'après la série TF1/Netflix, et non l'inverse comme c'est habituellement le cas. Personnellement, je ne m'en suis rendue compte qu'en cours de lecture. Et ceci dit, dans un sens ou dans l'autre, peu importe, pourvu que le plaisir soit là.

Le sujet, des femmes au coeur de la Première Guerre mondiale, m'intéressait vivement. C'est un bon point. Un très bon, même puisque le roman dresse le portrait de femmes issues de conditions sociales différentes : de la prostituée, à l'épouse d'un riche industriel, en passant par une religieuse et une infirmière rêvant de devenir chirurgien. On y parle patriarcat et émancipation, maternité et féminisme.
J'ai adoré entendre le voix d'Audrey Fleurot dans les dialogues de Marguerite, la prostituée à la chevelure rousse flamboyante. Elle a un timbre et une intonation superbes.

Mais... j'ai manqué d'émotions. Les mots s'enchaînaient trop vite pour créer cette émotion tant attendue. J'ai eu l'impression de lire une synthèse de la série : tout y était, ce n'était pas si mal écrit, mais je n'ai pas trouvé d'âme dans ces personnages. Difficile, dans ce cas de s'y attacher. C'est d'autant plus frustrant car j'étais ravie de commencer le roman, mais il ne s'est rien passé. Un rendez-vous manqué ?
En tout cas, je regarderai quand même la série car, restant sur ma faim, je compte sur les acteurs, les images et la musique pour me procurer ces émotions.

Je n'aime pas faire de mauvaises critiques, mais je donne mon avis, et celui-ci n'est pas excellent.
J'avais peut-être de trop hautes attentes ? Ce goût de trop peu me reste en bouche.

L'avez-vous lu, et qu'en avez-vous pensé ?



Avis des lecteurs:

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Précédentes Accueil